background

Entretien écrit #5 avec Patricia Granvaud

Human Resources Director, Yves Rocher, Groupe Rocher

Bio express

Patricia Granvaud | Master professionnel Droit et pratique des relations de travail - Université Paris 2 Panthéon-Assas | DPRT

Formations

 

  • Master 2, Droit et Pratique des Relations de Travail, Promotion L’Oréal, Paris II, Panthéon-Assas
  • Master 1, droit privé option droit du travail, Paris II Panthéon-Assas
  • Licence, droit privé général, Paris II Panthéon-Assas

Expériences 

 

  • GROUPE ROCHER

             Yves Rocher
             Stanhome, Daniel Jouvance, Dr
             Pierre Ricaus
             Petit Bateau

  • Orfèvrerie CHRISTOFLE
  • PROCTER & GAMBLE France Belgique
  • LVMH – GIVENCHY Couture
  • L'OREAL
       Div. Produits Professionnels
       Div Cosmétique
       Head office

Entretien réalisé par Pauline Durand.

Pauline DURAND : Quel a été votre parcours depuis votre sortie du DPRT ?


Patricia GRANVAUD : J’ai eu la chance de participer à des projets d’entreprise très variés, dans des univers différents : de la grande consommation au luxe ; dans des groupes côtés, non côtés et dans des PME. Jamais je n’ai eu la sensation d’arrêter d’apprendre et je crois, à chaque fois avoir contribué à la création de valeur. Je me
suis aussi toujours passionnée pour les gens, leur métier et les marques. 


PD : Avez-vous eu des doutes durant votre parcours ?


PG : Bien sûr ! L’expérience permet de renforcer la confiance, l’audace et l’influence nécessaires pour les surmonter. J’ai le sentiment d’y parvenir aujourd’hui.


PD : Pourquoi avez-vous choisi la voie des ressources humaines ?


PG : J’ai hésité avec la profession d’avocat découverte lors de stages l'année du DPRT. Ces expériences étaient très intéressantes et formatrices. Un stage au service juridique d’une entreprise de travail temporaire a été déterminant. Le besoin de piloter toutes les dimensions d’un projet, de l’inscrire sur le long terme, avec une équipe m’a assez naturellement orientée vers l’entreprise puis vers les RH.


PD : Qu'est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?


PG : Les Hommes, les Hommes, les Hommes… avec un grand H. Il s’agit bien sûr des hommes et des femmes qui participent au projet d’entreprise et qui font chaque jour la différence.


PD : Comment votre métier de DRH a évolué ?


PG : Lorsque j’ai commencé, le métier était assez expert et français : il s’agissait d’assurer un cadre administratif et juridique permettant aux opérationnels d’exercer leur activité sans risque. Aujourd’hui le DRH siège au Comex, influence la stratégie de l’entreprise et de « Directeur du Personnel » est devenu un partenaire du business « Human Ressources Business Partner». Il contribue pleinement à la performance de l’entreprise en pilotant les volets Organisation et Equipe (Chief People & Organization
Officer). La raison d’être du poste est d’avoir la bonne personne à la bonne place au bon moment (« right people, right place, right time) : penser la structure organisationnelle, appréhender l’évolution des métiers, anticiper les besoins en compétences nouvelles, comprendre ce que la révolution digitale, la mondialisation et l’arrivée des nouvelles générations apportent à l’activité. Il s'agit aussi de garantir une expérience salarié comparable à l'expérience client. Le DRH est très connecté au monde… son rôle suppose un équilibre entre adaptabilité de chaque instant et vision long terme.


PD : Dans 5 ans où vous voyez-vous ?


PG : Chez Yves Rocher dont la transformation me passionne ! Cela fait à peine deux ans que cette mission m a été confiée et je compte mener ce projet au bout puis évoluer, pourquoi pas ?, vers des responsabilités opérationnelles/business. Yves Rocher est distribué

Jamais je n’ai eu la sensation d’arrêter d’apprendre.

page 1


dans 90 pays, nous avons 25 filiales et 7000 collaborateurs et des enjeux forts pour les dix prochaines années !


PD : Nous avons lu que le Groupe Rocher avait pris des engagements, notamment dans le domaine de la RSE. Pouvezvous nous en dire plus ?


PG : Il est intéressant d’inscrire ces mesures dans le temps : il y a eu la période où les entreprises se lançaient dans le mécénat en créant des fondations sans lien direct ou évident avec leur activité, celle de la mise en conformité avec les obligations légales relatives à la RSE puis l’émergence récente des entreprises à mission. La RSE a existé dès l’origine de la Marque Yves Rocher en 1959. La dynamique continue de s’accélérer au niveau du Groupe Rocher dont les objectifs pour 2020 portent sur la mise en place d’un programme d’égalité des chances et d’une politique de handicap. Pour améliorer son empreinte environnementale le Groupe Rocher s’est engagé à réduire de 10% sa consommation d’énergie, d’eau et de cartons à 2020. Quant à la marque Yves Rocher dont l’engagement est intrinsèque, nous sommes des activistes positifs. La réduction des emballages est une préoccupation permanente pour nos équipes. Nos objectifs sont ambitieux pour 2025 : réduction du plastique de 20% et utilisation de plastiques 100% recyclés et recyclables comme le sont déjà nos pots en verre. Par ailleurs, chaque jour nous faisons en sorte d’agir en beauté*, d’assurer une excellente accessibilité à nos produits tant par notre maillage que par notre offre de produits et de permettre à chaque femme d’être considérée comme une reine comme le souhaitait Monsieur Yves Rocher.


PD : Quels liens entretenez-vous encore aujourd'hui avec le master DPRT ?


PG : Le réseau est très actif et je suis régulièrement en contact avec des anciens. Je suis intervenue sur les évolutions d'organisation plusieurs années consécutives mais mon agenda m’a contrainte de faire une pause. Je serais ravie de recommencer.

PD : Avez-vous un conseil à donner à la nouvelle génération de juriste en droit social ?


PG : La vie professionnelle est longue et permet de nombreux détours, il s’agit en fait de plusieurs vies. Vous pouvez vous inspirer de modèles mais suivez votre intuition avant tout et prenez du plaisir !

Il s’agit de garantir une expérience salarié comparable à l’expérience client.

page 2


< Retour à tous les entretiens